Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Sel et Poivre
  • Sel et Poivre
  • : Blog culinaire : recettes d'ici et d'allieurs
  • Contact

Likez ma page et gagnez des cadeaux !

100 fans = un tirage au sort. A gagner :


Recherche

Archives

L'actu des blogs

29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 08:08

Voici une recette que j'ai trouvé sur le site de l'atelier des chefs.
J'ai servi ce rôti avec des pommes de terre cuites une première fois à l'eau puis au four mélangées à des haricots verts cuits à l'huile d'olive avec de l'ail et 1/2 tomate coupée en dès. En dessert, j'avais proposé des petites crèmes au chocolat blanc et coulis de framboises, c'était délicieux !

 

roti.jpg

 

1 rôti de boeuf
1 tête d'ail
6 cL d'huile d'olive
5 g de fleur de thym
Sel fin
Moulin à poivre

Préchauffer le four à 220 °C (th. 7-8).
Poser le rôti dans un plat allant au four. Couper la tête d'ail en 2 au niveau de l'hémisphère, puis frotter toute la surface du rôti avec une moitié. Parsemer le haut du rôti de thym et l'arroser d'huile d'olive, puis poser la 1/2 tête d'ail dessus. Enfourner ensuite pendant 15 min.
Au bout de 15 min, sortir le rôti, retirer la ficelle et la barde, puis le saler. Enfourner de nouveau pendant environ 10 min.

Une fois le rôti cuit, le poser sur un plat de service et l'entourer de papier aluminium. Le poivrer puis le laisser reposer durant 5 min (cela permet au jus de se diffuser dans tout le rôti en refroidissant).

Découper ensuite le rôti en fines tranches et le servir immédiatement, accompagné d'une salade, de frites ou de légumes grillés.

Le + du Chef

" Le temps de cuisson d'un rôti se calcule ainsi : 15 min pour la première livre (500 g), puis 10 min par livre supplémentaire. Pour une cuisson ultra précise, utilisez un thermomètre de cuisson. Sachez qu'un rôti de boeuf saignant correspond à une température à coeur de 50 °C. Vous pouvez déglacer le plat de cuisson avec un peu d'eau afin de réaliser un jus d'accompagnement de votre rôti. "

Repost 0
Published by melaanii - dans Viandes Rouges
commenter cet article
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 02:28

Pour la première recette avec les produits reçus de Bio Culture, j'ai décidé de préparer les côtes d'agneau avec la dukkah reçue il y a quelques temps déjà et de les accompagner avec les pommes de terres.
Dukkah (prononcez "douka"), est un assemblage traditionnel d'amandes, de noisettes, de sésame, de coriandre, de cumin... issu d'une recette qui trouve ses origines en Égypte. Vous en trouverez différentes sortes ici (colombo, tandoori ou encore chili ou piment d'espelette. Pour ma part, pour cette recette, j'ai utilisé la dukkah originale)

 

 Mes-petits-plats-de-2007-5365.JPG

2 côtes d'agneau
du miel
un sachet de dukkah originale
du sel, du poivre
des pommes de terre
du safran
de l'huile d'olive de qualité

Saler et poivrer vos côtes d'agneau et les badigeonner de miel les rouler sur toutes leurs faces dans une assiette creuse remplie de dukkah. Les cuire dans une poêle huilée, simplement.


Pour ce qui est de l'écrasée de pommes de terre, il suffit juste de  cuire vos pommes de terre dans un grand volume d'eau salée, de les écraser à la fourchette en ajoutant un peu de sel, un peu de poivre, un jaune d'oeuf, un filet d'huile d'olive de qualité et quelques filaments de safran.

Repost 0
Published by melaanii - dans Viandes Rouges
commenter cet article
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 09:45

J'avais déjà testé une pseudo carbonade mais rien à voir avec ce que j'ai fait là : c'est une recette que j'ai déniché sur Marmiton qui se rapproche plus de la réalité que ma tentative de 2011 ! J'attends toutefois vos commentaires : quelle est la véritable recette de la carbonade ? En tout cas, celle-ci nous a entièrement satisfaits !

 

Pas de photo, désolée, je ne sais pas ce que j'ai fait :( (parfois c'est pas plus mal me direz vous !) mais la recette était tellement plaisante que je la partage tout de même !

 

1 kg de boeuf maigre à braiser (paleron, gîte, hampe, etc ...)
1 à 2 cuillères à soupe de cassonade
1 bouquet garni
1 litre de bière brune (Pelforth brune pour un goût délicat, ou Leffe Brune pour un goût plus sucré)
400 g d'oignon
250 g de lard fumé entier (pas des lardons sous vide)
5 à 7 tranches de pain d'épice (si possible maison)
un morceau de beurre
sel de Guérande
un peu de moutarde
1 cocotte en inox ou en fonte emaillée avec couvercle

Couper la viande en cube de 2 à 3 centimètres de côté. Découper grossièrement les oignons et couper le lard en gros lardons. Faire fondre le beurre et faire suer les oignons dedans 10 minutes pour les
ramollir (feu au mini à couvert). Ajouter le lard en augmentant légèrement le feu , remuer régulièrement en essayant de garder couvert le plus possible.
Une fois le lard bien rose, retirer le tout (sauf le jus) et le réserver dans un plat.
Mettre le feu au maxi et mettre la viande dans la cocotte, remuer
régulièrement (ne pas couvrir), la viande doit se colorer de tous les côtés, elle va finir par rendre pas mal de jus. Retirer la cocotte du feu, mettre la viande dans un plat en conservant le jus dans la cocotte.
Diluer la cassonade dans le jus de viande et mettre sur le feu à fond pour le réduire de moitié. Une fois réduit, mettre le feu au mini et remettre le mélange lard-oignons en le mêlant au 'sirop', ajouter la viande et re-mélanger, ajouter le bouquet garni et recouvrir de bière entre (80 cl et 1 litre), saler très légèrement.
Recouvrir délicatement toute la surface avec le pain d'épices 'moutardé'. Laisser mijoter à couvert 3 heures sans remuer, tant que le pain d'épices n'est pas fondu (retirer le bouquet après 1 heure ou 2 maxi).
En cours de 'mijotage', rectifier l'assaisonnement si besoin.
Si après trois heures, le jus est encore trop liquide, laisser encore
mijoter en laissant le couvercle en partie ouvert, la sauce doit être légèrement collante en surface mais bien liquide en dessous et ne doit surtout pas brûler au fond.
Remarques :

L'idéal est de preparer la veille ou 2 jours avant (c'est encore meilleur) et donc de faire mijoter en 2 fois :
- la premiere fois laisser mijoter 1h30 à 2 heures laisser refroidir et réserver au frais (à ce moment, la préparation doit être encore très liquide)
-le lendemain, retirer la pellicule en surface de gras rejeté par le lard, et rechauffer encore a feu mini pendant 1h30 à 2 heures en ouvrant ou non le couvercle en fonction de l'épaisseur de la sauce.

Repost 0
Published by melaanii - dans Viandes Rouges
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 01:08

Moi pas du tout. Pourtant c'est une recette qui figure sur mon blog depuis 2011. C'est en cherchant autre chose que je suis retombée dessus et donc je l'ai refaite : une merveille ! De la viande hachée super bien assaisonnée, un munster coulant au milieu et une sauce moutarde/vin rouge à tomber... Comment j'ai pu l'oublier ?
La photo n'est pas top, celle d'origine est moins pire et en plus sur l'autre page, il y a la recette, alors CLIC !

 

La recette des galettes vosgienne et sa sauce au vin rouge

 

galettes_vosgienne2.jpg

Repost 0
Published by melaanii - dans Viandes Rouges
commenter cet article
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 10:02

Ou faux tournedos Rossini, car pour ma part, je n'ai pas mis de truffes. Mais c'était tout de même délicieux ! Je recommande cette recette du chef étoilé Patrick Asfaux, trouvée sur le site Aftouch-cuisine, à tous ceux qui ne connaissent pas encore.

A la base, j'étais un peu rétissante à la sauce, car le porto c'est pas mon truc (surtout l'odeur). Et finalement, elle est très simple à préparer et très très bonne, à refaire souvent avec de la viande rouge.

 

tounedos_rossini.jpg

 

4 coeurs de filet de boeuf de 180grs environ
4 tranches de foie gras frais d'oie ou de canard de 50grs chacune
1belle truffe noire(mélanosporum) de 30 à 40grs
4 tranches de pain de mie juste toastés
1dl de bon porto rouge
10cls d'huile de pépins de raisin
3dls(30cls) de fond de veau
10grs de beurre coupé en petits cubes
sel et poivre du moulin

La veille au soir :
Dans une boite hermétique mettez vos 4 pavés de boeuf, salez poivrez, déposez sur chaque une belle lame de truffe puis versez un peu d'huile de pépins de raisin dessus. fermez votre boite et conservez-la au réfrigérateur.
Taillez le reste de la truffe en petits bâtonnets fins (julienne) mettez dans un petit récipient et versez dessus le porto rouge couvrez avec un film alimentaire et conservez au frais.

Une heure avant de passer à table :
Prenez une sauteuse à fond épais mettez quelques noix de beurre et une goutte d'huile et faites chauffer jusqu'à l'obtention d'une couleur meunière.
Pendant ce temps égouttez et essuyez les pavés de boeuf ainsi que les 4 lames de truffe.
Dans la sauteuse saisissez les tournedos 2 minutes (selon cuisson) de chaque côté afin de leur donner une belle couleur puis débarrassez-les sur une plaque hors du feu (sur une assiette retournée) et couvrez les avec une feuille de papier d'aluminium (pour en conserver la chaleur).
Faites chauffer un peu d'eau pour recevoir au bain marie votre sauce lorsque celle-ci sera prête.
Retirez un peu de gras de la sauteuse et remettez-la sur le feu. Lorsqu'elle sera bien chaude versez le porto (sans les truffes) et au fouet détachez les sucs (déglacer) puis ajoutez le fond de veau et laissez réduire 2 minutes.
Passez la sauce à la passoire fine (chinois étamine) et réservez au bain-marie avec une noisette de beurre dessus.
10 minutes avant de servir mettez vos tranches de foie gras assaisonnées au congélateur.
 Au moment de servir, faites chauffer une poêle anti-adhésive puis posez vos escalopes de foie gras sans matière grasse , donnez leur de la couleur des 2 côtés pendant 1 minute de chaque côté environ salez et poivrez puis débarrassez les sur un papier absorbant.
Dans une sauteuse remettez la sauce à chauffer ajoutez la julienne de truffes quelques gouttes de jus de citron (3 ou 4) et les coeurs de filets en les arrosant (s'ils ont rendus un peu de jus mettez-le avec) sortez les morceaux de viande selon vos cuissons préférées.
Passez 3 minutes vos tranches de foie gras au four chaud.

Enfin vous allez pouvoir dresser :
sur de jolies assiettes chaudes le toast puis le coeur de filet au centre surmonté du foie gras nappé de sauce aux truffes bouillante et la belle lame de truffe pour finir
Vous pouvez servir en garniture de belles pommes pont-neuf ou des quenelles de purée de pommes de terre ou de topinambours et pourquoi pas des tagliatelles fraîches a la crème et aux truffes.

Repost 0
Published by melaanii - dans Viandes Rouges
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 08:17

C'est une recette que j'ai trouvé chez le meilleur du chef. La recette était faite à la base avec du carré d'agneau. J'ai pour ma part choisi du gigot.

archives-3706.JPG

2 carrés d'agneau de 500 grammes chacun
huile de tournesol
moutarde forte
persil
ail
thym
mie de pain
fond brun d'agneau (facultatif)
sel
poivre

Préparer tous les ingrédients. Réaliser une persillade avec le persil haché, l'ail haché et la mie de pain réduite en chapelure. Émietter quelques branches de thym.
Après avoir habillé les carrés d'agneau, les placer sur une plaque allant au four. Saler, poivrer et huiler légèrement.
Enfourner à four chaud (200°C - 392°F) et saisir les carrés pendant 10 minutes.
Pendant ce temps, détendre légèrement la moutarde avec un peu d'eau.
Sortir les carrés du four et à l'aide d'un pinceau les badigeonner de moutarde.
Faire adhérer sur chaque carré une fine couche de persillade.
Ajouter 2 ou 3 noisettes de beurre et enfourner à nouveau pour 10 à 12 minutes de plus pour terminer la cuisson et faire colorer la panure.
Le temps de cuisson sera plus ou moins long selon le point de cuisson désiré (saignant ou à point).
Débarrasser les carrés sur une planche à découper. Retirer les papillotes en papier aluminium. Trancher les deux premières côtelettes pour vérifier le point de cuisson et dresser sur assiette chaude.
On peut joindre à cette viande un petit jus réalisé avec les sucs de cuisson dégraissés et déglacés au fond brun d'agneau, et un gratin dauphinois comme dans la recette initiale ou des petites pommes de terre au four comme ici. 

Repost 0
Published by melaanii - dans Viandes Rouges
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 15:08

Désolée, cela fait un moment que je ne viens plus poster de recettes par ici mais je suis overbookée et j'ai tendance à faire souvent la même chose ces derniers temps.
En plus avec la chaleur, j'ai zéro envie de me mettre aux fourneaux. Mais aujourd'hui c'est dimanche ! J'ai eu le temps de concocter un petit quelque chose très sympa et simplissime, trouvé sur Marmiton

curry_agneau.jpg

Ingrédients (pour 4 personnes) : 

1 épaule d'agneau désossée
2 tomates
1 oignon
1 pomme
1 bol de lait
1 cuillère à soupe de curry
1 cuillère à café de gingembre
1 dosette de safran
1 cuillère à café de curcuma
1 cuillère à soupe d'eau

j'ai mis au pif les épices donc surement plus et j'ai ajouté de l'ail, du persil, de la coriandre et du 7 épices.

Préparation : 

Mélanger les épices dans un bol.
Couper la viande en morceaux et la faire revenir quelques minutes dans de l'huile. La réserver.
Faire revenir 3 min à petit feu l'oignon émincé et la pomme épluchée et finement hachée. Ajouter les tomates en petits morceaux pelées et épépinées.
Rajouter le bol d'épices, le bol de lait et la viande. Saler. Laisser mijoter 45 min à petit feu.

Servir avec du riz. 

Repost 0
Published by melaanii - dans Viandes Rouges
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 11:15

Une recette provenant de Céline du Palais des Saveurs, nous vient d'Irlande. Alors vous me direz, avec le temps qu'il fait, c'est pas spécialement la recette du moment et je vous dirai que vous avez raison mais nous ne sommes pas à l'abri de giboulés et autre "en avril ne te découvre pas d'un fil" alors au lieu de la reporter en novembre, je vous la poste aujourd'hui, au cas ou un râgout de boeuf goûteux et fondant mijoté longuement dans une sauce nappante à base de Guiness, la bière irlandaise par excellence, serait le bienvenu ces prochains jours.

photo à venir

500 g de boeuf à bourguignon (demander un morceau bien tendre) coupé en gros cubes
3 oignons émincés
4 carottes en rondelles
4 branches de celeri émincées
6 pommes de terre tranchées
2 cuillères à soupe de farine
575 ml de Guiness
1 Bouquet garni

Optionnel : 1 bouillon boeuf

 

Chauffer de l'huile dans une grande cocotte, y faire revenir doucement les oignons. Ils doivent etre tendres et translucides, non colorés. Ajouter les cubes de boeuf, faire dorer légèrement la viande sur toutes ces faces. Ajouter les rondelles de carottes, de pommes de terres, le celeri et faire revenir le tout quelques minutes, sans coloration.
Saupoudrer de farine et mélanger vivement le tout. Cuire 1 minute en remuant.
Verser la Guiness, le bouillon de boeuf si désiré et le bouquet garni. Saler et poivrer généreusement. Mélanger le tout.
Couvrir et laisser mijoter doucement pendant 3 bonnes heures voir plus. La viande doit etre très tendre et fondante. Vérifier la cuisson avec une lame de couteau.
Servir le Beef Stew très chaud, tel quel ou avec une authentique purée de pommes de terre.

Le beef stew peut également se cuire au four dans une casserole allant au four : faire revenir préalablement oignons et viande dans la casserole sur le feu, puis ajouter les légumes, la farine et cuire quelques instants supplémentaires. Ajouter ensuite la guiness, bouillon et bouquet garni , sel et poivre et faire bouillir quelques instants. Couvrir et mettre au four à 200°C pendant 2h.

Repost 0
Published by melaanii - dans Viandes Rouges
commenter cet article
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 08:05

Recette qui nous vient de chez Céline. Elle nous conseille de l'aggrémenter de noix de cajou, ananas, un peu de noix de coco râpé ou encore de bananes poelées au curry, ce boeuf sera aussi délicieux sous forme de Samossas en feuilles de brick.

 http://img268.imageshack.us/img268/62/curryb.jpg

500 g de boeuf haché
1 boîte de 500g de tomates pelées au jus ou tomates concassées
1 gros oignon émincé
4 gousses d'ail
1 1/2 cuillère à café de curry
1 1/2 cuillère à café de fenugrec
1 1/2 cuillère à café de garam massala
50g de raisins secs ou pignons de pins ou noix de cajou
Sel, poivre, Huile d'olive

Faire chauffer l'huile d'olive dans un Wok, y faire fondre doucement l'oignon et l'ail. Ajouter le boeuf, les épices, sel, poivre et un peu d'herbes (si désiré--> Coriandre, persil etc...). Faire cuire jusqu'à ce que le boeuf soit cuit.
Ajouter ensuite les raisins secs ou les pignons de pins ou encore les noix de cajou puis les tomates concassées avec leur jus. Porter à ébulition puis réduire le feu. Laisser mijoter jusqu'à ce que le mélange épaississe.
Plus le plat mijote, meilleures en sera les saveurs.
Ce plat se réchauffe très bien et se congèle très bien également.

Repost 0
Published by melaanii - dans Viandes Rouges
commenter cet article
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 08:14

Voici une recette que j'aime beaucoup, qui est toute simple à réaliser (suffit juste de trouver des souris d'agneau qui ne sont pas hors de prix !). J'ai servit avec un gratin boulangère à la manière de Ducasse, dont je vous livrerai la recette un peu plus tard.

http://img29.imageshack.us/img29/5169/sourisagneau.jpg

Selon les convives :

souris d'agneau
1 bonne cuillière de miel par souris
de la sauge
des tomates cerises
de l'huile d'olive
de l'ail en poudre
sel et poivre

Préchauffez votre four à 180°.
Déposez au fond de votre plat un petit verre d'eau, histoire que ça ne colle pas pedant la cuisson.
Badigeonnez votre souris d'agneau d'un peu d'huile, de miel puis y parsemez de la sauge ciselée.
Salez, poivrez et "ail-ez" si vous aimez.
Déposez oignons et tomates dans votre plat si vous en avez.
Cuire entre 20 et 30 minutes selon votre four et selon du comment vous aimez votre viande. Pour nous c'était suffiant.

Repost 0
Published by melaanii - dans Viandes Rouges
commenter cet article

Un blog à l'honneur

Blogs de pro (ou presque)

Cuisine & Blabla

Dégustez…

Du Végétal...

En anglais mais traduisible

En catalan

En espagnol

Forums

Par pays/spécialitées

<script src="http://Hellocoton

Retrouvez melaanii surHellocoton