Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Sel et Poivre
  • Sel et Poivre
  • : Blog culinaire : recettes d'ici et d'allieurs
  • Contact

Likez ma page et gagnez des cadeaux !

100 fans = un tirage au sort. A gagner :


Recherche

Archives

L'actu des blogs

13 juillet 2008 7 13 /07 /juillet /2008 07:27

Il est dé-li-cieux! Vraiment, il est moelleux, pas trop sucré, super agréable en bouche, il fait parti de mon top 5, je vous le recommande vivement : c'est l'un des meilleurs gâteaux que j'ai mangé, il n'est pas lourd, il se mange sans faim, bref, il faut que vous testiez!

J'ai trouvé la recette chez
Céline qui nous dit qu'à l'origine, la recette était une recette bon marché d'où son nom, car préparé par les femmes d'ouvrier quand les temps étaient durs, très simple, faite de cassonade et d'ingrédients peu couteux; avec le temps, il s'est modernisé, incluant oeufs, crème et sirop d'érable.

pouding

D'après la recette de Caroline Dumas, extraite de l'emission de Josée Di Stasio.

Pour 8 à 10 portions :

540ml de sirop d'érable
540ml de crème liquide entiere
1/2 tasse de beurre à température de la piece ( 125 ml )
1 tasse de sucre ( 250 ml )
2 oeufs
2 tasses de farine ( 500 ml )
2 cc très rases de levure chimique
Une petite pincée de sel
1/2 tasse de lait ( 125 ml )

Préchauffer le four à 180/190°C.
Dans une casserole, verser le sirop d'érable et la crème. Porter à ébulition tout en surveillant pour ne pas que le liquide déborde. Laisser bouillir de 3 à 4 minutes puis retirer du feu. Reserver à part le temps de préparer le reste de la recette.
Dans un grand bol, battre le beurre avec le sucre. Ajouter les oeufs un à un et continuer de battre. A part, mélanger les ingrédients secs : farine, levure chimique et le sel puis les ajouter au mélange du grand bol en alternant avec le lait.
Verser cette préparation dans un moule rectangulaire préalablement sulfurisé ou bien beurré/fariné.
Verser très délicatement la totalité de la sauce à l'érable sur cette masse à biscuit, doucement pour ne pas que le liquide ne "déplace" la pâte.
Enfourner pour environ 30 minutes, le dessus du pouding devra être joliment doré.
Servir encore un peu tiède ...

Repost 0
Published by melaanii - dans Gâteaux
commenter cet article
9 juillet 2008 3 09 /07 /juillet /2008 00:16

Dimanche, je suis allée à Bayeux, là ou se déroulait un marché particulier, nommé "Les Médiévales". Je vais pas m'attarder la dessus, si cela vous interesse, cliquez ici afin d'avoir de plus amples informations.

J'ai fait tout plein d'achats!! *merci papa* Des épices rares, d'autres plus connues, infusion, thé et vinaigre de cidre.

epices

Le jeune homme qui m'a vendu tout ça n'a pas de site et c'est bien dommage. Pour les normands, il m'a dit qu'il venait de St Lot.

lavande
Des fleurs de lavandes séchées afin de parfumer crudités, crèmes, glaces et compagnie. La lavande a des propriétés antiseptiques, bactéricides, désinfectantes, calmantes, antispasmodiques et carminatives. En phytothérapie (traitement par les plantes), on la recommande pour combattre l'anxiété, la nervosité et les insomnies, mais aussi pour soulager les rhumatismes et soigner les infections des voies respiratoires.
Plus...

wasabiJ'ai pris également du wasabi, plante vivace dont on utilise la racine. C'est une sorte de raifort japonais (sorte de moutarde), vert, au goût extrêmement fort, moins fort cependant que celui du raifort occidental.
Le wasabi s'utilise principalement mélangé à de la sauce de soja pour y tremper les sushi et les sashimi (plat japonais de poisson cru). De façon générale, il agrémente les plats de poisson ou de viande
Le wasabi, et en particulier l'un de ses composés, l'isothiocyanate, aurait des propriétés anti-cariogènes en empêchant les bactéries de se fixer sur l'émail.
Plus...

tonkaEnfin!!! J'ai moi aussi des fèves tonka! (j'ai même parlé au type de la fève séva et il m'a dit qu'il connaissait pas, j'ai été toute fière!) A la mode sur la blogsphère culinaire cette année, la fève tonka vient des Caraïbes et d'Amérique du Sud. Son gout se situe entre la vanille, le foin et la trigonelle bleue (fenugrec). Il contient aussi des notes épicées, de miel et de caramel.
À faible dose, elle possède des vertus médicinales (tonique, et même narcotique, anticoagulant, aide à lutter contre les diarrhées, la toux, la coqueluche…contre les coups de froid (pharmacopée traditionnelle du Surinam)); les indiens de la région la considèrent comme un porte-bonheur. À des doses plus importantes, elle a toutefois des effets néfastes pour la santé.
Plus...

shisoLe Shiso m'a séduit avec sa jolie couleur violette. C'est salé, le gout est un peu difficil à décrire (désolée!)
C'est une plante alimentaire, aromatique, médicinale et ornementale. Elle est cultivée et utilisée en Asie depuis l'antiquité.
C'est un conservateur alimentaire attesté, et antiseptique puissant. Antiallergique connu de façon empirique en Asie (Japon, Chine, …) où on l'associait souvent à la consommation de crabes et de coquillages, qui sont des allergènes notoires. Depuis 1977, des études ont démontré qu'il induit une réduction de la production d'histamine et d'immunoglobuline E.
Plus...

gojiLe Goji est d'origine tibétaine et croyez moi, c'est super bon! C'est fruité, un peu sucré. Je trouve que le gout ressemble un peu à celui de la papaye. Les baies de ce fruit s'utilisent comme le raisin sec : dans le salé (dans le riz, le couscous...) comme dans le sucré (gâteaux...).
Elles contiennent 18 sortes d'acides aminés, en quantités huit fois supérieures à celles trouvées dans le pollen, les huit acides aminés dits "essentiels", dont le tryptophane et l'isoleucine.
Elles sont souvent présentées comme un "superfruit" contienant aussi 400 fois plus de vitamines C que l'orange et 13% plus de protéines que le blé entier. Elles contiennent 21 oligo-éléments, du zinc au fer en passant par le cuivre, le sélénium et le phosphore. Elles renferment (à poids égal) plus de bêta-carotène que les carottes, ainsi que des vitamines, dont B1, B2, B6 et E.
Les baies de Goji contiennent aussi des bêta sistérols, aux propriétés anti-inflammatoires
En Asie, elles sont réputées bonnes pour la santé, source d'énergie et de vigueur sexuelle.
Certains chercheurs estiment que cette baie fait partie des aliments qui pourrait retarder le vieillissement cellulaire.
Plus..

Ensuite, j'ai acheté sur le stand de la créatrice d'
Epicétoo :

omeletteUn mélange de thym, nigelle et d'origan appellé "mélange omelette/pomme de terre".
Le thym est antiseptique et il a des propriétés antivirales. Il est aussi stomachique, expectorant et antispasmodique. En aromate ou en infusion, c'est un désinfectant des voies digestives souvent utilisé en association avec le romarin et la sauge. Le thym soulage les digestions difficiles. L'infusion de thym s'utilisait en bain de bouche en cas d'inflammation des gencives et en gargarisme en cas d'irritation de la gorge ou d'angine. Mais surtout le thym ou des préparations contenant du thym s'utilisent en fumigation pour traiter les rhinites et les sinusites
Les vertues de la graines de nigelle seraient : diurétique, stimulant, carminatif, contre les indigestions, anthelmentique et insectifuge.
Enfin, l'origan ne possède rien d'exeptionnel...

indien

Un mélange indien digestif, comme celui qu'on nous sert dans les resto. Il contient de la noix d'arac, du fenouil, de la menthe, des graines de melon, des feuilles de tamarin, de la coriandre moulue, des graines de sésame, de la noix de coco effilée, des boules de sucre.
En Inde à la fin des repas, ce petit mélange très parfumé est servi afin d'être dégusté pour rafraîchir l'haleine et permettre de bien digérer. Il sert aussi à donner aux doigts un bon parfum.


Un thé nommé "Secret des favorites" contenant des thés verts du Yunnan, du Zheijinange et des fruits et une infusion "Péché mignon" contenant des thés noirs de Ceylan et de Chine, abricot et pêche, morceaux de pêche. Leurs parfums nous ont séduit ma soeur et moi.

vinaigre

J'ai également trouvé du vinaigre de cidre car on m'avait vanté ses bienfaits.
En effet, ce dernier appelé "élixir de jeunesse" fait partit des grands remèdes naturels reconnus. Il agirait contre l'infection urinaire, varice, zona, inflammation buccale, vertige, fatigue, nervosité, bouffée de chaleur lors de la ménopause, rhume, insomnie, trouble hépato-biliaire, calculs biliaires, calculs rénaux, démangeaisons du à l’urticaire, l’eczéma et le psoriasis, maux de gorge, migraine, douleurs musculaires, entorse, récupération musculaire en cas de courbatures, l'obésité (le journal scientifique "The Medical World" aurait publié un rapport signalant son efficacité dans l'amaigrissement à raison de 1 kilo par mois selon les tests en consommant 40 gr/jour de vinaigre. A vérifier.), ...

Plus d'informations ici, ici ou ou encore un témoignage intéressant ici. J'éditerai dans quelques mois pour vous dire si cela fonctionne sur moi!


Plus d'épices
ici.
NB : Rien à voir, mais vous pouvez vous inscrire à la
Newsletter (sous les archives, en bas à gauche) afin d'être prévenu(e) lorsque je publie un nouvel article.

EDIT : décembre 2008 :

Au marché de Noël, j'ai retrouvé le même vendeur : je lui ai acheté du zaatar.

zaatarLe zaatar (za'atar, zahtar ou zahatar) est un mélange de sumac, thym, sésame, sel et d'origan originaire du Liban et de Syrie. Il est également appelé "origan d'Afrique". Il est très parfumé. On associe souvent ce mélange à de l’huile d’olive, et on le mange avec du pain. Son utilisation la plus connue au Liban est le manaich, galette au zaatar, que l’on prend le matin pour le petit dejeuner.

Repost 0
7 juillet 2008 1 07 /07 /juillet /2008 09:11

Ne grimacez pas à la vue du mot "épinards", cette recette nous permet d'en manger sans trop s'en rendre compte tout comme la quiche que je vous avais présenté au mois de novembre dernier.

Contrairement à une légende tenace illustrée dans les aventures de Popeye, l'épinard n'est pas la meilleure source de fer alimentaire. Il est par contre une des meilleures sources connues de Vitamine B9 ou acide folique. La consommation d'une quantité suffisante d'acide folique en tout début de grossesse permet de diminuer fortement l'incidence du
Spina bifida, une malformation grave du fœtus. Les jeunes femmes devraient donc manger régulièrement des épinards, quand elles envisagent d'avoir un bébé.

Je ne les aime pas tous seuls ni à la crème...mais ainsi, ça passe vraiment bien.

epinard

J'ai pris deux grosses poignées d'épinards que j'ai fait cuire dans un peu d'huile d'olive avec une tomate coupées en dès et un peu de raz el hanout.
Ensuite, j'ai fait cuire ma viande avec un oignon émincé, du sel, du poivre et un peu de raz el hanout.
J'ai fait cuire dans l'eau salée 8 pommes de terres que j'ai réduit en purée, avec un jaune d'oeuf et un peu de lait.
J'ai râpé de du gruyère que j'ai déposé au dessus et j'ai mis au four une quizaine de minute histoire que le fromage soit fondu à 180° (th.6)

epinard1epinard2epinard3

Repost 0
Published by melaanii - dans Viandes Rouges
commenter cet article
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 07:58

Couscous T'faya ou toi aussi, si tu aimes les défits et trouves que faire un couscous c'est encore pas assez difficile, complique toi la vie et choisis l'option "couscous sans couscoussier"...
Donc, n'ayant pas de couscoussier, j'ai acheté un panier en inox (à leclerc) que j'ai posé sur un fait tout. Ca a très bien fonctionné! Ma semoule était super bonne et le reste aussi.

Quand on m'a proposé ce fabuleux couscous pour la première fois, il y a quelques années déja, j'ai grimacé car je n'aime pas les raisins secs mais j'ai gouté par politesse : au final, j'en ai mangé par gourmandise !

tfaya

J'ai fait un mix de toutes les recettes trouvées sur le net :

Dans un fait-tout, j'ai fait revenir de l'agneau dans un peu d'huile d'olive. J'y ai ajouté une poignée de pois chiche, une poignée d'oignon rouge (je les achète congelés car je pleure vraiment beaucoup), de la coriandre, du curcuma, du safran, le quart d'un bouillon, du sel, du poivre, un peu de gingembre et j'ai couvert d'eau. Dessus, j'ai posé mon super keskes made in home, j'y ai mis un verre de semoule (j'utilise de la moyenne) préalablement mouillée d'un verre d'eau et travaillée avec un peu d'huile d'olive. Au bout de 20 minutes environ, j'ai répété l'opération eau/huile d'olive, j'ai remis à cuire à la vapeur environ un quart d'heure, j'ai à nouveau répété l'opération et ai remis un quart d'heure à cuire.
Pendant ce temps, dans une casserole j'ai fait revenir des oignons dans un peu d'huile, une fois qu'ils commençaient à bien cuire, j'ai ajouté 4 c. à s. de sauce provenant de la viande ainsi qu'un peu de cannelle, une poignée de raisins secs et une bonne cuillère à soupe de miel. J'ai laissé cuire le temps que ça caramélise.

Voila. Si j'ai mal expliqué, n'hésitez pas à me le dire, je tacherai d'être plus claire. Ne faites pas trop attention à mes proportions : j'ai fait ce couscous pour moi toute seule.

Repost 0
Published by melaanii - dans Viandes Rouges
commenter cet article
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 09:43

Idéales pour quand on a la flème de faire à manger, ces petites galettes sont simples et efficaces.

galettes

Il vous faut : une boîte de thon naturel, une grosse pomme de terre (ou deux petites), un oeuf, du persil, du cumin, de la chapelure, du sel et du poivre.

Vous faites cuire votre pomme de terre dans l'eau salée. Vous la réduisez en purée, vous ajoutez la boite de thon émiété, l'oeuf battu en omelette, le persil haché, le cumin, le sel et le poivre. Vous formez ensuite des galettes que vous passez dans la chapelure puis faites frire dans l'huile bien chaude. Tout simplement.

Repost 0
28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 08:31

Des guillemets à Bellevue car ce n'est pas vraiment la recette sans beurre de Christophe Felder que j'ai reproduit : j'ai fait tout un tas de modifications en m'inspirant de ce qu'avait fait Laurence. Oh! et aussi : j'ai surmonté ma "phobie" du montage des blancs pour la deuxième fois! (vous auriez vu ma tête toute fière quand ça a pri, c'étatit surement ridicule). La 1ère fois, c'était ...En fait, c'est pas si sorcier, de monter des blancs en neige....

chocogato

4 oeufs
200 gr de chocolat au lait car je ne n'avais pas de chocolat noir
2 cuillères à soupe de lait
10 cl de crème liquide
1 cuillère à soupe de farine
+ ou - 50 g de pralin
100 g de sucre glace (je mets ici moins de sucre que dans la recette originale, et je remplace le sucre semoule par du sucre glace) + 1 cuillère à soupe pour la déco
1 barre de Toblerone

Casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes.
Faire fondre le chocolat au bain marie avec le lait et la crème liquide.
Ajouter les jaunes d'oeufs un à un, puis incorporer la farine et le pralin tout en remuant.
Battre les blancs en neige ferme en incorporant progressivement le sucre glace lorsque les blancs sont déjà bien montés.
Incorporer délicatement les blancs en neige à la préparation chocolatée.
Tapisser un moule de papier sulfurisé.
Versez la pâte, répartir le Toblerone en morceaux en enfonçant les morceaux dans la pâte.
Enfourner 30 à 35 minutes à 180°C (th.6).
A la sortie du four, saupoudrez de sucre glace.

Repost 0
Published by melaanii - dans Gâteaux
commenter cet article
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 08:12

C'est quand je l'ai vu chez Céline que j'ai tout de suite été attirée par cette recette tirée de Ch'hiwate Choumicha (si vous voulez me faire un cadeau, ce livre est le bienvenu dans la ma bibliothèque).

On peut préparer ce poulet de diverses façons, le présenter avec des olives et des citrons confits ou bien le servir par exemple avec des oeufs durs en quartiers, parfois des amandes, des fruits secs ( pruneaux par exemple ... ) selon les recettes mais aussi des frites comme on peut les servir avec le fameux poulet aux olives.

m_hammer

Pour 4/5 personnes :
1 poulet de 1.500g
1 bel oignon haché
2 grosses gousses d'ails en purée
4 CS de coriandre fraiche et persil plat frais haché
1/2 citron confit
1/2 à 1 cc de smen ( +/- selon son gout )
1/2 à 1 cc de gingembre moulu
1/4 de cc de safran de qualité pilé
1/2 petit verre d'huile
Sel, poivre,
Eau

Dans un recipient, préparer une chermoula avec l'oignon haché, l'ail en puree, les herbes, citron confit en tout petits dés, smen, épices et l'huile. Bien mélanger tous les ingrédients.
Faire des petites entailles sur le poulet, un peu partout, avec un couteau tranchant afin que la marinade pénètre bien et parfume bien la viande.
Enduire le poulet de cette chermoula en veillant à mettre de la marinade à l'intérieur et également sous la peau du poulet. Bien frotter de cette chermoula pour qu'il y en ai partout. Le brider vace de la ficelle de cuisine s'il ne l'est pas encore.
Dans une marmite chaude, déposer le poulet en versant le restant de chermoula qui n'a pas adhéré à la viande et faire rissoler et dorer à feu doux pendant une dizaine de minutes environ en le retournant pour que chaque face soit saisie.
Mouiller avec de l'eau pour avoir un fond de sauce et une cuisson homogène du poulet, couvrir la marmite et cuire à feu moyen en retournant le poulet de temps à autre. L'arroser de sauce en le retournant.
Il devra avoir pris une jolie couleur.
On peut également, pour avoir un beau poulet doré à point, après avoir saisi le poulet dans la marmite, le parsemer de quelques noisettes de beurre et poursuivre la cuisson au four en l'arrosant régulièrement de sauce.
On peut également disposer le poulet préalablement mijoté au four badigeonné de beurre pour le faire joliment grillé et faire réduire la sauce pendant ce temps dans la marmite pour la rendre onctueuse.
Une fois le poulet cuit et bien tendre, ajouter les olives et laisser un peu réduire la sauce au besoin.
(je n'ai pas mis d'olive car je suis la seule à aimer ça)

Repost 0
Published by melaanii - dans Viandes Blanches
commenter cet article
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 08:50

Le curry est un mélange d’épices et d’herbes aromatiques que les indiens nomme pour leur part « massala ». Il peut présenter une grande variété de goût suivant sa composition et le pays où il est préparé: d’un curry très doux à d'autres fortement piquants (exemple ce curry de madras). Il entre dans la catégorie des épices actuellement les plus consommées au monde. Source.

Le panga quant à lui est un poisson vietnamien de plus en plus présent sur notre marché : Je ne le connaissais pas, je me suis mieux renseignée et je regrette de l'avoir acheté (et surtout manger!) : Je vous invite a regarder
cette petite vidéo de 3 minutes qui résume bien le soucis...

madras

Pour le poisson : dans une assiette j'ai mis de la farine que j'ai mélangé avec du curry madras, du sel et du poivre. J'ai enrobé mon poisson de ce mélange et l'ai fait frire dans une poêle dont l'huile était ien chaude.

Pour le riz, j'ai utilisé du riz basmati que j'ai fait cuire dans un bouillon de légume. J'ai coupé en petits morceaux qq champignons noirs,un petit morceau de carotte et un morceau de courgette que j'ai fait revenir dans un peu d'huile (les légumes doivent être croquants). Une fois le tout cuit, j'ai mélangé ensemble.

Pour la crème : j'ai utilisé de la crème liquide (j'imagine qu'avec du lait de coco cela aurait été meilleure (mais j'en avais pas)) à la laquelle j'ai ajouté du curry madras, du sel et un peu de poivre.

Rien d'extraordinaire mais ce fut bien bon. A refaire avec un autre poisson.

Repost 0
22 juin 2008 7 22 /06 /juin /2008 11:38

C'est un dessert espagnol (très populaire en Cantabrie) que je vais vous présenter là.  Je ne l'apprécie pas forcément (la texture est assez particulière) mais comme la cuisine ne se résume pas seulement à mes gouts et que souvent, j'aime faire plaisir aux autres, j'en ai fait une et voici la recette :

cuajada

Il vous faudra : 1 yaourt nature, 2 oeufs, 2 pots de farine, 4 pots de lait, 2 pots de sucre, 100 gr de beurre (je vous conseille d'en mettre moins), quelques gouttes d'extrait de vanille, de la cannelle en poude.

Mélanger le tout sauf la cannelle, verser dans un moule peu profond, et saupoudrer de cannelle. Enfourner durant 40min à 150°.

Repost 0
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 16:43

Je ne sais pas trop si c'est vraiment vrai, mais plus rien ne m'etonne, donc je propage l'info (ou l'intox?) comme d'autres bloggeuses l'ont fait ici ou la et aussi comme Marie-Claire ou le Figaro...

2_G_actu_tournesol_huile_1_Achetées en Ukraine, 40000 tonnes d'huile de tournesol coupée au lubrifiant pour moteur ont été distribuées en Europe. Et les produits concernés n'ont pas du tous disparu des rayons français.

Depuis le 5 mai, de mayonnaise, des plats cuisinés, de la vinaigrette industrielle, des conserves à l'huile, etc… préparées avec de l'huile de moteur sont en vente dans les grandes surfaces. Et ce avec la bénédiction des pouvoirs publics et de la Commission européenne. Bien sur, le consommateur n'a pas été informé…

Officiellement, tout commence le 21 avril dernier, quand le groupe Saipol, numéro un français de la transformation des oléagineux et accessoirement propriétaire de Lesieur, prévient la Répression des Fraudes que son usine de Sète, où est raffinée de l'huile de tournesol brute, il y a un sérieux pépin. Une grosse rasade d'huile achetée en Ukraine est farcie à l'"huile de moteur", huile minérale dérivée d'hydrocarbure. Et pas qu'un peu : d'après nos informations, sur 2800 tonnes d'huile apparemment irréprochable, livrées en France, 19 tonnes auraient mieux fait d'aller graisser des rouages et des pistons que des gosiers. Deux jours plus tard, la France informe officiellement ses voisins européens : cette cargaison fait partie d'un énorme lot de 40000 tonnes, qui a atterri non seulement en France, mais aussi aux Pays-Bas, en Italie et en Espagne. Et c'est tout le lot qui a été trafiqué ! De quoi, pour les escrocs, se faire du beurre : sachant que la tonne d'huile de tournesol brute est vendue 1800 euros et que d'après les confidences d'un fonctionnaire de la Commission européenne, ce sont en tout pas moins de 280 tonnes d'huile de moteur qui ont été introduites en douce dans les containers, les margoulins d'Ukraine ont empoché un bénéfice de 504000 dollars (moins ce qu'ils ont déboursé pour l'huile bidon, certes, mais celle ci coûte des clopinettes).

A partir du 26 avril, la Commission européenne et la répression des fraudes rendent publique l'alerte. Officiellement, l'huile de tournesol frelatée mise en bouteilles et les plats préparés à partir de cette mixture ont tous été retirés des rayons et "n'ont pas atteint le consommateur". Fort bien, mais, au fait combien de lots ont été retirés en tout ? Questionnée par "Le Canard", la DGGCRF, autrement dit, la Répression des fraudes, explique que "compte tenu du nombre d'entreprises concernées, il est impossible d'en connaître le nombre exact". Chez Carrefour Promodès, enseigne qui possède la moité des grandes surfaces alimentaires en France, on admet du bout des lèvres avoir retiré pas moins de… 200 produits concernés !

Bref, tout baigne. Sauf qu'il reste un léger problème : Saipol, la maison mère de Lesieur (laquelle marque a fait répondre au Canard par son agence de com' qu'elle n'était "en rien concernée"), a reçu sa cargaison d'huile frelatée fin février. Et n'y a vu que du feu. Jusqu'à ce qu'un mois plus tard un industriel du nord de l'Europe, destinataire du même lot, l'informe après analyse que quelque chose clochait dans l'huile de tournesol ukrainienne . Et ce n'est qu'un mois plus tard que Lesieur a enfin sonné l'alerte auprès de la Répression de fraudes. La question qui se pose est cruciale : combien de produits assaisonnés à l'huile frelatée ont été conditionnés et commercialisés entre-temps ? Saipol reconnait avoir raffiné l'huile en question pour la vendre ensuite à "une trentaine de clients de l'industrie agroalimentaire" Parmi lesquels on trouve Saupiquet, Unilever (propriétaire de Knorr, Magnum, Fruit d'Or, Miko, Planta Fin, Amora…) mais également Carrefour Promodès et Auchan. Ainsi, on peut trouver cette huile de moteur dans des batonnets de Surimi, du cèleri rémoulade, de la soupe de poisson en conserve, du poisson pané, des paupiettes de veau, du thon et des sardines à l'huile, mais aussi dans la pâte à tartiner chocolatée, le blé pour petit déj', les gauffrettes à la confiture, les barres céréalières et sucrées pour les enfants, les cookies et bien sur la mayonnaise, le tarama, la sauce béarnaise et enfin de la sauce vinaigrette">1 , dont il refuse de citer les noms. Mystère et salade verte. […]

Mais il y a plus sérieux : contrairement à ce qu'ont d'abord assuré la Commission européenne et les pouvoirs publiques français, tous les produits additionnés d'huile contaminés n'ont pas été retirés des rayons. En effet, le 2 mai, la Commission européenne s'est fendue en catimini d'une recommandation autorisant la vente de tous les aliments contenant moins de 10% d'huile de tournesol frelatée. […]

Comme l'admet la DGCCRF dans une note adressée au Canard, le 7 mai, "en l'absence de toxicité aiguë", tant pis pour les mayonnaises et autres petits plats déjà vendus. "Aucun rappel" n'a été effectué .[…]

[Le Canard enchainé, 14 mai 2008]

Repost 0

Un blog à l'honneur

Blogs de pro (ou presque)

Cuisine & Blabla

Dégustez…

Du Végétal...

En anglais mais traduisible

En catalan

En espagnol

Forums

Par pays/spécialitées

<script src="http://Hellocoton

Retrouvez melaanii surHellocoton